Légère brise Petite brise Jolie brise Bonne brise  - Création 2020 

« Banc d'essai : bâti sur lequel on monte les moteurs pour les éprouver, les tester ;
au figuré : ce par quoi on éprouve les capacités d'une personne, d'une chose. »

Cie Korpüscül - Légère Brise Télécharger le dossier du spectacle

Dougal Kemp
Composition, direction musicale
Stéphane Rotenberg
Écriture, direction théâtrale

Maxime Bonnand
Comédien
Marion Lechevallier
Comédienne
Ken Malaisé
Batteur, percussionniste
Clément Pierre
Contrebassiste
Aurélie Rousselet
Comédienne, chanteuse
Hugo Siclier
Clarinettiste

La tempête ne peut être empêchée : elle est là, comme la chute des corps ou les fiches d’impôt. La tempête est une des dernières forces indomptées par l’humain. Elle s’impose, elle nous trempe, elle nous réveille ou nous assomme. C’est une bête sombre qui, même décrite en détails, nous reste étrangère.

La tempête commence toujours par une légère dépression, un trouble subtil dans l’humeur tantôt radieuse du ciel. De ce changement d’humeur naîtra une rencontre : la rencontre entre une masse chaude, une masse froide, et des corps ressentants.

Une équipe cherche à provoquer cette rencontre sur un plateau. Avec la naïveté des chercheurs, ils vont convoquer leurs tempêtes passées par le théâtre et la musique, pour les interroger et se préparer aux tempêtes à venir. Que nous veulent les grêlons ? Que cherche à nous dire la giboulée ? Peut-on consoler un blizzard, amadouer un orage ? Comment mettre sur un banc d’essai une tornade intérieure ? À quoi ressemblera la dernière tempête ?

L’instrument de musique devient instrument de mesure, l’expérience scientifique expérience sensible, et l’on se perd ensemble dans un brouillard préfabriqué. C’est l’étape nécessaire pour atteindre la vérité sur soi, la vérité cachée au cœur du cyclone.

Teaser du spectacle