AURELIE ROUSSELET
Metteuse en scène, comédienne, chanteuse

Issue d'une formation universitaire franco-allemande puis d'une formation professionnalisante d'Art Dramatique, elle travaille aujourd'hui principalement autour de la création pluridisciplinaire.

Comédienne de théâtre physique et chanteuse, sa recherche principale consiste à relier voix et corps avec la pratique du mime, de la biomécanique, du théâtre visuel et marionnettique. Elle s'est notamment formée auprès de la Cie Philippe Genty, Claire Heggen - Théâtre du Mouvement, Lionel Ménard, Tony De Maeyer, Jean- Antoine Bigot - Cie Ex-Nihilo, Arno Ferrera - Cie Un Loup pour L'homme, Josa Kölbel, Eduardo Lopes, Cie Maguy Marin, Jean-Philippe Alibzzati, Guillaume Bailliart...

Sortie du conservatoire de Villeurbanne en 2015, elle a travaillé pour le Théâtre Nouvelle Génération sous la direction de Joris Mathieu pour le projet franco-allemand L.I.R.

Chanteuse de jazz et de blues, elle s'est produite pendant 4 ans avec le quartet Sweet Indigo et forme un nouveau duo de jazz en 2019.

En tant que pédagogue, elle intervient depuis 2015 à Arts en Scène, centre de formation artistique lyonnais dirigé par Eric Zobel, autour de la voix parlée et chantée

Elle travaille actuellement avec la compagnie Répète un Peu Pour Voir dirigée par la cheffe de chœur Jeanne Dambreville et la chorégraphe Florence Lebailly pour leur création 2019 Initiales.

Elle co-dirige artistiquement la compagnie Korpüscül depuis 2017, crée Frrremd, Jazz Poetry, et participe artistiquement à tous les projets de la compagnie.


STÉPHANE ROTENBERG
Metteur en scène, auteur, comédien

Stéphane Rotenberg s’est d’abord formé en tant qu’ingénieur à Lyon. En parallèle de sa pratique scientifique, il suit la formation du comédien du Conservatoire de Villeurbanne (Théâtre de l’Iris) dirigé par Philippe Clément. Il reçoit son diplôme en 2017 et abandonne l’ingénierie. Dans son parcours de comédien, il rencontre le travail de Jean-Philippe Albizzati, Gwenael Morin, Jean-Philippe Salério, Christine Joly. Il se forme également au théâtre physique et visuel auprès de Lionel Ménard élève de Marceau, Tony DeMaeyer et Arno Ferreira. Il rejoint le Collectif X en juin 2018 et travaille actuellement à approfondir les liens artistiques et sociaux entre le collectif et la ville de Villeurbanne.

En mise en scène, Stéphane s’intéresse aux nouvelles formes de narrations et d’écritures documentées, hybrides et fragmentées. Après Nous déplorons la rupture de la communication avec nos partenaires du terrain (2017), Jazz Poetry (création Korpüscül 2018), Finir à la nage (création collective Fièvre 2018), Légère Brise Petite Brise Jolie Brise Bonne Brise est la 4eme mise en scène de Stéphane et sa seconde collaboration avec Dougal Kemp.

 


DOUGAL KEMP
Directeur musical, compositeur

Issu à l’origine d’une formation classique avec l’apprentissage du Saxophone au Conservatoire de Saint-Claude (39), Dougal KEMP a commencé la composition au lycée, pour différents ensembles de musiques actuelles. Egalement intéressé par divers styles de musique, il a longtemps cherché quel(s) univers le touchai(en)t le plus, notamment avec l’étude du Saxophone Jazz au Conservatoire de Lyon, ou du Théâtre à l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne (le langage étant curieusement très proche de celui de la musique). Ce n’est qu’en licence, lors d’un cursus musicologie à l’Université Lyon 2 que la question de composition classique et orchestrale s’est imposée, donnant suite au Master MAAAV à l’Université Lyon 2 (Musique Appliquée Aux Arts Visuels) ainsi qu’au DEM d’écriture musicale au Conservatoire de Lyon.

Dougal cherche depuis ses débuts en composition à construire des images, à chercher comment raconter une histoire en musique, et par quelles techniques d'écriture nous pouvons évoquer différentes sensations. C'est pour cela que durant toutes ses études, il n'a jamais voulu séparer les études théâtrales des études musicales, le vocabulaire et les méthodes de création n'étant pas si différents, et l'un pouvant enrichir l'autre ; Ainsi, à travers les différents projets théâtraux comme filmiques, il travaille à enrichir la musique avec l'image, et à nourrir l'image de la musique pour viser à une cohérence de sens et d'esthétique.

Site web : www.dougalkemp.com


MARION LECHEVALLIER
Metteuse en scène, autrice, comédienne

Elle a été formée à Lyon au Compagnonnage G.E.I.Q-Théâtre (2010/2012).
Depuis sa sortie elle a travaillé avec Célie Paute, Olivier Maurin, Yves Charreton-Cie Fenil Hirsute, Claire Rengade-Cie Craie, Sylvie-Mongin-Algan et Guy Naigeon-Cie Les Trois-Huit, Guillaume Bailliart-Groupe Fantomas, Nicolas Ramond-Cie Les Transformateurs, Florian Santos et Élodie Grumelart -Cie Et Si C'était Vrai ? ​Et Clément Arnaud-Cie Traversant 3, Philippe Labaune-Théâtre du Verseau, Anne Auger-Cie La Bouleversante.

Elle joue et réalise des films de fictions, documentaires, courts métrages, et créations pour le théâtre.
Au cinéma, elle rencontre Ingrid Franchi, une réalisatrice avec qui elle travaille sur plusieurs courts métrages et sur une série en tournage.

Elle co-fonde L'Atelier Vipère et monte sa première mise en scène: Mon(s)tre, un royaume pour un cheval.
Elle intervient aussi en établissements scolaires.

En ce moment elle crée et joue avec:
- Raphael Gouisset, Collectif Les Particules dans Robots. En partenariat avec le CDN de Nancy. (En tournée 2019).
- Elsa Rocher, Cie No Man’s Land, Algérie, ton Imprécation douce. (En création 2019)
- Eloise Sekula, Cie Electra5, Jusqu’à la cavale, (en résidence aux Subsistances de Lyon en déc.2018)
- Vincent Bady-Cie Les Trois-Huit, dans Rivesaltes Fictions-Question Suivante, texte primé aux Journées d’Auteurs de Lyon.

Elle rejoint la Cie KORPÜSCÜL pour sa prochaine création « seule en scène » : MÉMOIRES-[SIC], Ainsi dans le texte aussi étrange et/ou incorrect qu’il paraisse. En résidence de création au NTH8 (2019-2020).
Et pour le projet de mise en scène de Stéphane Rotenberg et Dougal Kemp, Légère Brise, petite brise, bonne brise, belle brise. (Création 2020). Cie Korpüscül.